Accueil

Résultats

Le début du projet a surtout été marqué par la mise en œuvre des différents modules d’actions. L’animation de groupes de travail ont permis de coordonner une méthodologie de travail transfrontalière mise en place par l’ensemble des partenaires. Cette coordination a également offert la possibilité de traiter collectivement les difficultés des partenaires et d’améliorer les processus de mise en œuvre en bénéficiant des expériences respectives de chaque versant.

La méthodologie de travail transfrontalière a été affirmée pour DESIGN IN SHOPS. D’une part, par une méthodologie de mise en œuvre commune, via la sensibilisation réalisée sur base des expériences des autres villes, par la sélection effectuée sur base d’un jury transfrontalier avec une grille commune d’analyse tenant compte du critère de motivation à participer au projet européen et la mise en relation de commerçants avec des designers d’autres versants. Via l’animation de groupes de travail spécifiques à DESIGN IN SHOPS, le jury transfrontalier a abouti à l’acceptation de 127 dossiers de candidatures de commerçants, soit : 26 à Tournai, 34 pour Mons, 42 à Courtrai et 25 sur la Métropole Lilloise. Après le matching entre commerces et designers, on peut dès à présent comptabiliser 29 réalisés et 52 en cours, à des stades divers. A Courtrai, un parcours-concours a été réalisé en septembre-octobre 2020 et a mis en valeur les collaborations transfrontalières des commerces flamands avec des designers wallons et français. Une action similaire sera organisée à Mons et Tournai à l’automne 2021.

Pour POP IN STORE, après une réflexion collective autour de l’opération CORNER SHOPS et les précisions apportées pour la participation des commerces et designers, les actions ont été repoussées à l’année 2021. Les partenaires ont entamé une réflexion stratégique quant au choix des lieux destinés à accueillir les corner shops, pop-up stores et marchés des créateurs. Les premiers contacts ont déjà été pris principalement sur la Métropole Lilloise.

Après l’appropriation d’une méthodologie commune partagée par Designregio Kortrijk, les partenaires ont continué la mise en œuvre de DESIGN IN TOWN. À Tournai, les aménagements qui prendront place au sein des espaces oubliés ont été sélectionnés par le jury transfrontalier et notifiés. À Mons, l’animation d’ateliers de co-création ont alimenté le brainstorming autour de la problématique des axes commerciaux et abouti au choix des concepts à développer. Un marché public a ensuite permis la sélection d’un binôme de designers franco-belge pour la réalisation du projet prévue en 2021. Les professionnels du design ont été sélectionnés pour la ville de Courtrai et les deux lauréats ont réalisé leurs installations sur deux sites d’exception (Sur la Lys proche des Tours Broel et dans une ancienne usine de rouissage de lin à Kuurne). Celles-ci font l’objet d’un parcours intégré dans l’événement Contrei Live comptant 16 installations.

Le nouveau site internet est actif à l’adresse www.design-in.city. Les supports de communication sont en constante évolution pour une future visibilité accrue dans les commerces, lors des différents appels à designers, conférence de presse ou séance de sensibilisation des commerçants. C’est ainsi qu’un triptyque présentant le projet et les actions, ainsi qu’un rollup, ont été imprimés. De même, un travail graphique a été réalisé pour l’identification des commerces DESIGN IN SHOPS (sticker vitrine + signalétique 3D) et POP IN STORE (sticker vitrine).

Les premiers résultats du projet visibles en 2020 sont la réalisation d’intervention de designers au sein des commerces des villes concernées, le premier parcours concours à Courtrai mettant en lumière les commerces ayant renforcé leur attractivité grâce au design et les installations réalisées dans les espaces publics afin d’interpeller l’habitant ou le touriste.